Népal – J3 – Visite de Kathmandou

Share Button

Le départ pour le trek étant décalé d’une journée, avec mon groupe de 6 personnes et notre guide népalais-francophone Ashok , nous visitons Kathmandou ou KTM pour les habitués.

A 9h, visite de Bodnath. Bodnath est un lieu unique. C’est le plus grand stupa d’Asie où fourmillent des milliers de pèlerins pour accomplir plusieurs tours autour du dôme sous les yeux de Bouddha.


Tout autour du stupa, de très nombreuses échoppes vendent des thangkas, produits plus ou moins artisanaux.

On sent que le tourisme a pris le dessus sur ce lieu sacré bouddhiste. L’ambiance est tout de même agréable car nous sommes portés par l’odeur de l’encens, et autres produits qui brûlent, mais aussi par le doux son des moulins à prière.

Nous nous rendons ensuite à Pashupatinath. C’est un très grand sanctuaire hindou et le plus important du Népal qui se dresse sur les bords des eaux sacrées de la rivière Bagmati.

De très nombreux sadhus viennent à Pashupatinath de tout le continent indien.

C’est aussi un lieu de crémation. C’est une atmosphère très particulière qui se dégage de ce lieu, une sérénité et un calme reposant malgré la gravité des crémations qui se déroulent sous nos yeux. Pas un cri, pas d’effusion de pleurs ou à peine.

Nous déambulons dans l’ensemble constitué de sanctuaires, de linghams et de ghats.

A 12h30, nous nous rendons à Bhaktapur situé à 45 minutes de KTM.

C’est un village médiéval très bien conservé grâce à de nombreuses restaurations effectuées ces dernières années. Bhaktapur s’est développé grâce aux marchands qui empruntaient les routes commerciales entre l’Inde et le Tibet. A l’apogée de son histoire, Bhaktapur comptait 172 temples et monastères, 77 bassins, 172 auberges de pèlerins et 152 puits. Le palais royal édifié sur Durbar square resta le siège du pouvoir de la vallée.

Nous déjeunons sur une terrasse qui surplombe Durbar square.

Nous déambulons ensuite sur le marché où nous y trouvons de très nombreux produits, fruits, légumes, épices …

Des femmes travaillent le riz fraîchement récolté dans les rizières alentours pour le faire sécher. Elles se servent parfois d’un ventilateur !  Elles font voler le riz afin de séparer les différentes peaux et impuretés.

Nous terminons la journée à Patan où nous arriverons trop tard pour visiter à cause de la tombée de la nuit.

 A 17h30, les lumières des phares de voitures et motos font office d’éclairage public.

Le dîner étant libre, avec quelques uns de mes camarades, nous allons dans le quartier de Thamel faire des emplettes « cadeaux » n’étant absolument pas sûrs d’avoir le temps de le faire à l’issue du trek à cause du décalage du planning prévu.

Dîner au Garden of Joy juste à côté du jardin des rêves avec un indian thali très copieux que je n’ai pas pu finir pour 840 Roupies.

Share Button

Vous aimerez aussi :

Ce contenu a été publié dans Blog, Népal, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *