Mongolie – J21 – Ulaan Baatar

Share Button

Si on veut écouter le ciel, il faudra apprendre la langue du silence. (Proverbe mongol)

Dernier jour de notre voyage en Mongolie avant le retour à Paris demain.

Après le petit-déjeuner, nous partons visiter le monastère de Gandan, Il  se trouvait autrefois  dans la ville ancienne et a été déplacé en 1838 par le 5eme Bogd Jozumbanda. Il possédait une université spécialisée dans 4 domaines : Philosophie et Théologie, Mathématiques, Astrologie et Divination et enfin la Médecine.

La destruction de la plus grande partie du monastère a eu lieu en 1937 par la révolution communiste.

Nous assistons à divers offices.

Le monastère de Gandan contient plusieurs temples ou bâtiments.

Le temple le plus visité de l’ensemble est celui de Janraiseg. C’est le plus grand (42 mètres). Il se trouve à l’opposé de l’entrée sud. Il abrite une imposante statue en cuivre de 26 mètres de hauteur. Cette statue, récente (elle n’a été installée dans le temple qu’en 1996 grâce à des dons japonais et népalais), remplace la statue originale, sculptée en bronze et or sur ordre du Bogd Khan en 1911, mais détruite par les Russes en 1937, et envoyée en pièces détachées à Leningrad, où elle a été fondue pour permettre la réutilisation du précieux métal.

Consacrée par le dalaï-lama en 1996, la nouvelle statue est ornée de pierres précieuses et contient 27 tonnes d’herbes médicinales, des centaines de sûtras (livres religieux), ainsi qu’un grand nombre de tissus couverts de mantras (formules bouddhiques). Les murs intérieurs du temple sont tapissés d’une multitude de petites statues représentant Ayush, le bouddha de la longévité.

Nous prenons un déjeuner dans un restaurant de cuisine traditionnel mongol.

On se rend ensuite au Black Market, le Marché noir, un énorme marché semi-couvert où l’on trouve absolument de tout (même des caddies de carcasses !!!). Du jamais vu… et pourtant on en a fait des marchés. Un conseil allez-y sans vos papiers, ni appareil photo, pickpockets garantis à tous les étals ! Malgré cela, il serait pourtant dommage de passer à côté de ce lieu haut en couleurs.

Pour notre dernière soirée, nous allons au théâtre voir une prestation de l’Ensemble de chant et dance National de Mongolie avec  l’Orchestre National Mongol.

Lorsque nous rentrons  à l’hôtel, difficile de croire que c’est la fin de notre voyage …

Suite et fin du récit : J 22/ 31 Juillet 2009 – Vol retour Ulan Baatar – Paris via Moscou

 

 

Share Button

Vous aimerez aussi :

Ce contenu a été publié dans Blog, Mongolie, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge