Equipement – Test – Freeloader Globetrotter Pro

Share Button

La hantise de tout photographe lorsque l’on part en voyage est de se retrouver en panne de batterie et ce sans possibilité de pouvoir recharger. Suite à mon article sur le chargeur solaire, je me suis équipée du Freelaoder Globetrotter Pro et vous fais un petit topo sur la prise en main ainsi que 2 tests.

Présentation du Pack Freeloader Globetrotter Pro :

Voici le pack Freeloader Globetrotter Pro après déballage.

Le pack Freeloader Globetrotter Pro est composé du chargeur Freeloader Pro, batterie tampon qui permet de recharger tous les appareils mobiles avec 10 embouts/adaptateurs, du chargeur de batterie Universal CamCaddy, de l’accélérateur de chargement Supercharger Pro ainsi qu’une pochette souple de transport.

Batterie Freeloader Pro :

Caractéristiques Techniques :
Panneaux solaires : 200mA
Batterie : 3,7 V – 1600mAh lithium ion d’une durée de vie de 2 ans au minimum Panneaux solaires de 200 mA
Courant d’entrée par USB : 5V 500 mA
Tension de sortie : 5,5V et 9,5V
Durée de charge via les panneaux solaires : 8 heures
Durée de charge via le port USB fourni : 3 heures.
Poids 174 grammes
Taille fermé 150 x 63 x 20 mm
Taille ouvert 238 x 63 x 20 mm
 
Fourni avec un cable USB, un cable d’alimentation, manuel d’utilisation et 10 adaptateurs pour le relier aux appareils à recharger suivants : iPod, iPhone, iTouch, Nano etc – Tous téléphones Nokia, que ce soit avec l’ancien connecteur 3.5mm ou le nouveau de 2mm – Samsung A288 et la série D800  – Téléphones LG  – Sony Ericsson : tout modèle sorti depuis 2005 après le K750i –  – Nintendo DS Lite / DSi  – Connecteur 4mm pour Sony PSP, Tom Tom, appareils photos numériques, PDAs…  – Mini USB pour Motorola, Blackberry, Qtec, Smartphone, iMate, et autres appareils photos numériques ou accessoires bluetooth  – USB prise femelle pour PDAs, lecteurs mp3, et autres appareils se rechargeant en USB.
 
NOTE – les appareils utilisant la prise USB femelle peuvent nécessiter leur propre câble de synchronisation pour se recharger. Celui-ci n’est pas fourni avec le Freeloader mais il est très souvent fourni par le constructeur de l’appareil à recharger.
 
Exemples de temps d’utilisation avec la batterie du Freeloader Pro chargé : – iPod : 28 heures – Téléphone portable : 70 heures – PSP / DS Lite : 4 heures – PDA : 35 heures – eBook 5000 pages – Garmin / Sat Map : 2 à 3 heures – SLR / Vidéo caméra batterie : 80 à 90 % de charge – Digital caméra batterie : 100 % de charge – Lecteur DVD portable : 3 à 4 heures
 

L’appareil, en aluminium, est de bonne facture et je suis agréablement suprise par sa légèreté.

Avant toute première utilisation, il faut retirer le film plastique de protection sur les panneaux solaires et la 1ère charge du Freeloader Pro doit se faire via la prise USB vers PC pendant au minimum 8 heures.

Le sélecteur de voltage devra être sur 5.5 Volts afin d’optimiser la charge interne.

Le temoin d’indicateur de charge devient bleu au fur et à mesure que le chargement se fait. Il y a 4 segments et lorsque que tous les segments sont bleutés, le Freeloader Pro est complètement chargé et on peut alors débrancher le cable.

A l’issue de la charge complète via le PC, un indicateur reste rouge pour 1/4 de segment et permet d’indiquer que la dernière charge a été faite avec un PC. Vous aurez deux segments rouges si la charge est effectuée via les panneaux solaires (avec ou sans le Superchargeur Pro).

Afin de connaître le niveau de charge restante sur le Freeloader Pro, il suffit d’appuyer sur le bouton central.

Note : le Freeloader Pro ne peut malheureusement pas  recharger un PC portable ni un netbook, trop gourmands en énergie et il n’est pas possible de charger le Freeloader au soleil et en même temps recharger un appareil.

Camcaddy

Le CamCaddy accepte pratiquement  tous les types de batterie : simple appareil photo numérique compact, reflex professionnel ou une batterie de caméra vidéo.

Caractéristiques Techniques :
Voltage maximum : 9,5 V
Poids 68 grammes
Taille fermé 130 x 71 x 30 mm
Longueur maximum de la batterie : 67 mm
 

Supercharger Freeloader Pro :

Caractéristiques Techniques :
Panneau solaire 1,8 W
Résistant quelques soit les conditions météorologiques
Dimensions : 255x250x23 mm
Poids : 300g
 
Note : Ce Super chargeur solaire ne fonctionne qu’avec le Freeloader Pro et permet de réduire la durée de charge via les panneaux solaires à 4 heures.
 
 

Sur le panneau solaire une petite led s’allumera en rouge  lorsque le Freeloader Pro n’est pas ou mal branché au Supercharger Pro et en vert lorsque le Freeloader Pro est branché et que le Supercharger Pro fournit sa puissance maximale.

J’ai pu chargé le Freeloder Pro en 5h30 en plein soleil sans discontinuer sur mon balcon.

 

Le superchargeur est muni d’une bande velcro réglable ainsi que de 2 attaches permettant de l’attacher sur un sac à dos, à un porte-bagage de vélo …

La batterie du Freeloader reste chargée jusqu’à 3 mois consécutifs.

Poids total Freeloader Pro + Superchargeur Pro : 474 grammes

Poids total Freeloader Pro + Camcaddy + Superchargeur Pro : 542 grammes

Attention, avec ce pack n’est pas livré de cordon/adaptateur secteur qui permet de charger le freeloader pro sur une prise de courant classique (uniquement en option).

Les Tests :

Tous les tests sont effectués avec le Freeloader Pro entièrement chargé que ce soit via le PC ou via le Superchargeur.

1er test : Ipod Touch (3ème Génération)

Pour mon premier test, je vais recharger mon  Ipod Touch de 32 Go et dont il reste encore  10 % de charge.

Il suffit de prendre le cable d’origine de l’Ipod et de le brancher directement sur la prise USB du Freelaoder Pro. La LED devient rouge indiquant que le charge est en cours.

Résultat : Un temps de charge d’1h15 environ et le Freeloader Pro est déchargé au 3/4 de sa capacité.

2nd test : Batterie de Camescope.

Le Freeloader Pro recharge, presque dans tous les cas, intégralement les batteries de téléphones portables car la capacité des batteries est inférieure à 1600 mAh. Pour les appareils photo reflex et caméscopes, ils utilisent souvent des batteries plus importantes donc il est tout à fait possible que le Freeloader Pro ne soit pas d’une capacité suffisante pour une charge complète.

C’est le cas avec ma batterie de mon camescope. Ayant une capacité de 1790 mAh, celle-ci ne sera chargée qu’à hauteur de 90 % environ par le Freeloader Pro.

Avant tout chargement et selon le type de batterie (de type Blade ou non), il faut le cas échéant mettre l’adaptateur Blade.

La mise est en place est très simple :

Il suffit de glisser la barre du camcaddy vers le bas en dessous de la batterie que vous souhaitez recharger et placer la batterie (1).

Il faut ensuite alignez les 2 broches d’alimentation en utilisant les glisseurs à l’arrière de la CamCaddy.  Ajustez la distance en faisant attention à la polarité de la batterie que vous souhaitez recharger (2). S’assurer que les connecteurs du chargeur sont positionnés sur le + et le – de votre batterie. Les informations sur la polarité sont indiquées sur la plupart des batteries.

Si la led est rouge (3), cela indique que la polarité est mauvaise. Vous devrez donc inverser la polarité avec le bouton au dos de l’appareil (4). La led rouge s’éteindra (5).

Avant de connecter le CamCaddy au Freeloader Pro, il est possible de tester le niveau d’énergie de la batterie en appuyant sur le bouton central. Les leds 1, 2, 3, 4 devront s’allumer selon la charge restante. Si la batterie est complètement vide , aucune led ne s’allumera.

Vous pouvez maintenant connecter le CamCaddy (qui possède un ajusteur de voltage et adaptera la bonne tension à l’appareil que vous souhaitez recharger) au Freeloader Pro.

 

Sur le Freeloader Pro commutez avec le sélecteur de voltage une tension de sortie sur 9.5V.

 

 

La CamCaddy indique que la batterie est en charge de 76 à 100% quand les 4 Leds sont vertes.

Résultat : Batterie rechargée à hauteur de 90% comme prévu et le Freeloader Pro est quant à lui complètement vidé.

Globalement, et bien que je n’ai pas encore essayé le superchargeur en mode rando/trek sur plusieurs jours,  je suis très satisfaite de ce produit.

Je ferai un retour d’expériences au retour de mon trek au Népal où je serai confrontée au manque d’éléctricité pendant 17 jours.

Share Button

Vous aimerez aussi :

Ce contenu a été publié dans Blog, Equipement, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Equipement – Test – Freeloader Globetrotter Pro

  1. Guillaume dit :

    Je suis très curieux d’avoir tes retour sur ce produit.
    J’ai un peu l’impression que tous les chargeurs solaires sont de moins bonne qualité que ce qu’on pourrait en attendre, j’espère que celui-ci déroge à la règle.

  2. Asiatrek dit :

    Intéressant ! On a hâte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *