Mongolie – C’est où la Mongolie ?

Share Button

Avant de commencer le récit, vous allez me dire  « Mais c’est où la Mongolie ?!? »

Avec une superficie de 1 566 500 km² pour une population de 2 900 000 habitants, la Mongolie est un immense pays coincé entre la Russie au nord et la Chine au sud.

 

L’histoire de la Mongolie est marquée par la stature mythique de Genghis Khan (Chinggis Khan pour les mongols). Il utilise son génie politique et militaire pour rassembler plusieurs tribus nomades de l’Asie de l’est et de l’Asie centrale sous l’identité commune de « mongoles » ; il en devient le khan (dirigeant), puis le Chinggis Khan (empereur), avant même de se lancer à la conquête de la Chine. À la fin de son règne, il contrôle une grande partie de l’Asie, avec, outre la Mongolie, la Chine du nord et la Sogdiane.

Après sa mort, l’empire est considérablement agrandi par ses successeurs, qui le dirigent encore pendant plus de 150 ans. Son petit-fils, Kubilai Khan, est le premier empereur de la dynastie Yuan en Chine.

Pour les Mongols, qui le considèrent comme le père de leur nation, Gengis Khan est une figure légendaire entourée d’un grand respect. Mais, dans nombre de régions d’Asie ravagées par ses guerres ou celles de ses successeurs, il est considéré comme un conquérant impitoyable et sanguinaire.

L’Empire mongol durera deux siècles (1189 – 1368) le temps que les invincibles guerriers ne soient assimilés par les civilisations conquises.

Les steppes mongoles sont également le berceau des terribles Huns et leur chef Attila.

L’histoire des trois derniers siècles, moins connues, est celle d’une domination chinoise jusqu’à l’indépendance de 1920, puis d’une domination russe ; où sur les 767 monastères qui existaient encore avant 1936, 724 seront détruits et 17 700 moines seront exécutés ; avant la démocratisation et l’ouverture du pays en 1990.

Connue comme le pays au ciel bleu, la Mongolie, dont l’altitude moyenne est de 1 580 mètres, peut s’enorgueillir d’avoir plus de 250 jours d’ensoleillement par an et un climat très continental : chaud l’été et très froid l’hiver. Les températures sont souvent extrêmes et peuvent atteindre des -55°C en hiver comme des +45°C en été dans le désert de Gobi. Les montagnes les plus hautes se trouvent dans l’extrême ouest du pays ; avec le massif de l’Altaï  et son pic Naïramdal qui signifie « Amitié » culminant à 4 653m.

Quatre écosystèmes principaux sont repérables en Mongolie : schématiquement le nord, près de la frontière russe (3 485 km de frontière), est une région de montagne et de taïga. Les steppes du centre sont de vastes plateaux herbeux et peu boisés. Au sud et à l’est, aux frontières de la Chine (4 673 km de frontière), s’étand le Gobi, un désert de cailloux caractérisés par les températures froides en hiver et chaude en été comme nous l’avons dit plus haut. Des zones de sable formant des dunes s’accumulent au pied de certaines montagnes qui arrêtent la course du vent sur cette plaine immense. A l’ouest, la rencontre du désert de Gobi et du massif de l’Altaï forme un paysage magnifique, aride et rocheux au sud, puis devenant progressivement moins sec vers le nord. La partie septentrionale, domaine de la taïga, compte de nombreux lacs et rivières de montagne. 

Avec environ 4 millions d’équidés pour presque 3 millions d’habitants, les mongols sont considérés par beaucoup comme le plus grand peuple cavalier du monde. Ici, le cheval a toujours été un élément indispensable à la vie quotidienne. D’ailleurs, en mongol, être pauvre, se dit être à pied.

Mais pour y aller …

il faut d’abord prendre l’avion !

J 1/ 10 Juillet 2009 – Vol Paris-Ulaan Baatar via Moscou

Share Button

Vous aimerez aussi :

Ce contenu a été publié dans Blog, Mongolie, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge